Pratique de l'auto-hypnose à la maison, femme zen sur son fauteuil

Comment pratiquer l’auto-hypnose à la maison ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’hypnose ? Pour moi c’est une passion ! Les pouvoirs incroyables du cerveau me fascinent.

J’ai déjà pratiquer l’auto-hypnose seule dans l’optique d’une perte de poids (et spoiler alert : ça a marché !) mais certaines de mes amies l’utilise également pour bien dormir ou se calmer par exemple. L’hypnose permettant d’accéder à un état de conscience modifié, vous pourrez en effet agir sur plusieurs problématiques que vous traversez. Il se passe des choses formidables lorsqu’on laisse parler son inconscient !

Tester l’auto-hypnose seul

Il est en effet possible de pratiquer l’auto-hypnose seul ! Pour cela, il vous faut bien sûr privilégier un endroit calme, que vous trouvez agréable, dans lequel vous pourrez vous installer tranquillement. Pensez ensuite à bien mettre votre téléphone en mode silencieux.

Selon vos préférences, choisissez plutôt de vous y essayer le matin ou le soir, un moment où vous êtes moins parasités par vos pensées. Cela peut également dépendre du but de votre séance, si vous souhaitez mieux dormir, privilégiez le soir, et si vous souhaitez retrouver votre calme, faites le n’importe quand dans votre journée, quand vous sentez que votre mental est trop agité.

Vous pouvez choisir de rester assis ou bien la position allongée. Dans ce dernier cas, attention tout de même à ne pas vous endormir (sauf si c’est le but !). 

Un conseil supplémentaire : il est fort probable qu’à la fin de votre séance, vous ayez l’impression que rien ne se soit passé. Attention, cet effet est trompeur. En effet, l’hypnose ne « provoque » pas d’hallucinations ou autre et ressemble plutôt à un rêve, mais éveillé. Vous aurez simplement l’impression d’avoir fait travailler votre imagination mais ne sous-estimez pas le pouvoir de votre inconscient ! Les effets se vérifieront sur le long-terme, soyez patient. 

Toutefois, nous vous conseillons de vous aider d’un livre, car sans quelques bases techniques d’hypnose, vous aurez beaucoup de mal à vous y mettre.

Vous trouverez ci-dessous une liste de livres que je vous recommande. 

Prendre rendez-vous chez un hypnotiseur

Pour commencer la pratique de l’auto-hypnose, il peut être utile de recourir à un professionnel de l’hypnose. En effet, une première consultation d’hypnose vous aidera déjà à savoir si l’hypnose est quelque chose à laquelle vous êtes réceptif. 

L’hypnotiseur pourra alors vous dire si selon lui la pratique de l’auto-hypnose serait possible et pourra même vous apprendre quelques techniques ! 

Séance d'hypnose avec un hypnotiseur qui utilise un pendule

Par exemple, dans ma propre expérience, mon hypnotiseur m’a conseillé d’imaginer un ballon relié à mon poignet via une cordelette, ou alors de l’eau qui monte dans la pièce pour visualiser mon avant-bras se lever, et ça marche ! Une fois cette première étape réussie, j’étais en auto-hypnose et pouvait donc travailler plus profondément sur certaines problématiques.

Sachez néanmoins que l’auto-hypnose ne vous permettra sans doute pas de régler des problèmes bien ancrés. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à un hypnotiseur professionnel. Cela nécessitera sans doute plusieurs séances et une multiplicité de techniques d’hypnose que vous ne pourrez sans doute pas maitriser seul. 

Bonne pratique à vous, et si vous avez besoin d’être guidés, je vous remet la liste des livres que je vous conseille 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *